LA TECHNIQUE

g

 

 

 

◊ Le travail sur le Souffle

Il consiste à prendre conscience de son diaphragme et de la manière de s’en servir (en l’occurrence de son abaissement à l’inspiration). Il est aussi appelé Respiration diaphragmatique, ou Respiration abdominale. Je vous proposerai donc différents exercices destinés à ressentir physiologiquement cette technique de souffle (avec un diaphragme bas durant la phonation et qui le reste le plus longtemps possible) indispensable à une bonne maitrise du son émis et nécessaire à la bonne santé de votre voix.
(Je me permets d’intervenir sur ce sujet en mettant en garde mes lecteurs contre tout éventuel apprentissage d’une méthode de souffle dite de « pression ». Cette méthode est beaucoup utilisée par certains enseignants en variété, et, étant basée sur une poussée diaphragmatique vers le haut (en faisant rentrer son ventre pour chanter) se trouve être très dangereuse pour la santé de vos cordes vocales. Je pourrai vous expliquer cela le cas échéant!).

 

◊ La Création et l’Utilisation de la Caisse de Résonance

Cette caisse de résonance se trouve être principalement la boite crânienne.
Il va s’agir, ici, de prendre conscience du travail et du rôle à jouer de toute la sphère ORL et des muscles qui la compose (des narines et de leurs ailes, des zygomatiques, des fosses nasales, des lèvres, de la langue, du maxillaire inférieur mais aussi du supérieur, du larynx, du voile du palais, etc…)

 

◊ La Décontraction

En effet, je préconise la détente maximum comme moyen de projection. Plus on est détendu, plus le corps va parvenir à jouer son rôle de caisse de résonance et pourra alors devenir aussi notre instrument.
Le chanteur est son propre luthier.

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Shadow
Slider